Un petit coup de fatigue ou le moral pas assez fort ? L’on a souvent l’habitude de saisir sa cafetière ou sa théière pour une petite infusion. En effet, appréciés pour leur fonction relaxante et leur capacité à donner de l’énergie, le café et le thé sont depuis toujours inscrits dans les habitudes de consommation de beaucoup de personnes. Ils sont composés d’antioxydants et de caféine. Quels rôles jouent ces substances sur notre organisme ?

Café et thé : une teneur en caféine non négligeable

Excitant le plus consommé au monde, la caféine est présente dans de nombreuses boissons comme le café et le thé. La quantité de caféine dans ces boissons dépend de plusieurs facteurs. Il peut s’agir de la variété de thé ou de café que vous consommez, de la durée de l’infusion, mais également de la façon dont ils sont préparés.

Toutefois, d’une manière générale, les études montrent que la teneur en caféine du café est deux fois plus élevée que celle du thé.

Café et thé : deux éléments riches en antioxydants

Tous les chercheurs s’accordent à le dire : le café et le thé sont très riches en antioxydants. Ces derniers sont connus pour leur capacité à lutter contre les effets nocifs des radicaux libres dans l’organisme. Ils protègent ainsi le corps contre le vieillissement précoce de la peau.

D’après plusieurs études, la consommation du café et du thé peut limiter les risques de cancer, en l’occurrence celui du sein, du colon ou encore du rectum. De plus, les polyphénols du thé sont responsables de la réduction des risques de maladies cardiovasculaires grâce à leurs actions sur le métabolisme.

Bienfaits du café et du thé sur l’organisme

Grâce à sa forte teneur en caféine, le café joue un rôle de stimulant qui accélère le fonctionnement du système nerveux. Il transmet à l’organisme une sensation d’énergie et de vigueur en augmentant le taux de dopamine, tout en réduisant la production d’adénosine (substance qui entraîne le sommeil). De ce fait, la caféine annihile les sensations de fatigue que vous pouvez ressentir.

Avec son très fort taux d’assimilation, le café agit presque instantanément sur l’organisme. En effet, il faut seulement 3 quarts d’heure à l’organisme pour absorber 99 % de la caféine, avec un pic de la concentration sanguine obtenu dans les 15 minutes suivant sa consommation.

Malgré sa faible teneur en caféine, le thé est composé d’une substance appelée L-théanine. Il s’agit d’un puissant antioxydant qui a la capacité d’agir sur les ondes d’impulsion électrique du cerveau.

La L-théanine, en agissant sur les ondes alpha du cerveau, permet de lutter contre le stress mental et physique. Cette substance transmet au cerveau la sensation d’être dans un état de relaxation. Elle contribue ainsi à obtenir un certain apaisement mental et physique.

Effets du café et du thé sur la perte de poids

Selon une étude, plus une personne consomme du café, plus elle brûle de graisse, et ce, sans activité sportive particulière. Ce phénomène porte le nom de thermogenèse. En d’autres termes, il s’agit de la production de chaleur corporelle. En effet, en prenant du café, l’organisme produit de la chaleur qui agit sur les matières graisseuses en les brûlant. Même de façon non significative, la caféine augmenterait le taux de calories brûlées par l’organisme et stimule le fonctionnement du corps.

Pour beaucoup de chercheurs, le thé joue également un rôle sur la perte du poids. En effet, les polyphénols du thé réduisent considérablement le taux de lipides dans le sang et arrêtent ainsi la prise de poids. Certains types de thé jouent un rôle de laxatif. Ils aident ainsi à réduire le poids en accélérant significativement le processus d’élimination des matières graisseuses dans les intestins.

Conséquences de la consommation du café et du thé sur la santé

Apprécié pour apporter de l’énergie en cas de fatigue, le café, lorsqu’il est consommé à de fortes doses, peut toutefois provoquer des troubles du sommeil, de l’anxiété ou encore de la nervosité. De plus, la caféine peut être responsable d’une augmentation du rythme cardiaque et de l’hypertension artérielle. Des cas de migraines ont été constatés par les chercheurs chez les personnes intolérantes à la caféine.

Cependant, les risques sont réduits lorsque le café est consommé avec modération. De plus, grâce aux antioxydants qu’il contient, le café permet d’éviter certains types de cancer et de réduire les risques de maladies cardiovasculaires. Selon les études, la consommation de café, de façon pondérée permet de diminuer les risques de diabète de type 2.

Le thé quant à lui a des vertus relaxantes et apaisantes. En plus, sa consommation permet de lutter contre les caries. Sa composition en antioxydant permet de réduire le taux de cholestérol et de lutter contre le cancer de l’estomac et de l’œsophage.

Que faut-il donc retenir ?

Qu’il s’agisse du café ou du thé, leur consommation modérée s’avère bénéfique pour l’organisme. Le choix de l’un ou de l’autre dépendra surtout de vos goûts personnels ainsi que de votre capacité à tolérer la caféine.

Poser une question ou réagir à cet article