Issu de l’agriculture biologique et du commerce équitable, le café Mexique de Café Michel provient du terroir de l’Alto Chiapas. Intense et parfumé, cet arabica moulu pure origine est cultivé en altitude et préserve ses saveurs grâce à une torréfaction traditionnelle. Dans cet article, je vais vous faire part de mes impressions gustatives concernant ce café réputé pour son intensité.

Des saveurs préservées grâce à une torréfaction traditionnelle réalisée en France

Comme son nom l’indique, ce café bio provient du Mexique. Issu du commerce équitable, il doit ses qualités gustatives à un procédé de torréfaction lente réalisé en France. Celui-ci consiste à chauffer les grains de café à cœur pour conserver tous leurs arômes.

Si vous avez l’habitude de consommer du café de qualité industrielle, vous constaterez instantanément la différence. En effet, la torréfaction rapide aboutit à une qualité très moyenne. Elle consiste à chauffer les grains pendant 4 à 10 minutes. Réalisée en continu, elle traite 1 à 2 tonnes de café par heure. La torréfaction traditionnelle, dite lente, traite de petites quantités de grains de café qu’elle chauffe à cœur pendant 14 à 25 minutes. Elle, seule, est en mesure de valoriser les saveurs de chaque arabica. C’est pourquoi Café Michel l’applique pour tous ses cafés, quelle que soit leur provenance.

À savoir qu’il existe un procédé de torréfaction extrêmement rapide appelé “flash”. Ce processus industriel traite de très grandes quantités de grains de café chauffés pendant moins de 2 minutes.

Les coopératives Majomut et Cesmach

Cet arabica d’altitude provient des coopératives Majomut et Cesmach. La première regroupe un millier de familles issues de cultures Tzotzil et Tzeltal au cœur de l’Alto Chiapas. Ce n’est qu’à partir des années 70 que ces paysans de montagne ont commencé à cultiver du café. Avant cela, ils pratiquaient une agriculture de subsistance et se faisaient employer comme cueilleurs au sein des grandes plantations côtières de café. La coopérative Majomut a vu le jour en 1981. Aujourd’hui, elle s’inscrit dans un vaste projet de développement en produisant un café équitable et bio.

La coopérative Cesmach est née en 1 994. Fondée par des petits producteurs de café bio résidant dans la zone de transition de la forêt tropicale d’El Triunfo, elle compte aujourd’hui 600 agriculteurs qui vendent un café hautement qualitatif dans le monde entier. La coopérative Cesmach se situe dans le sud-ouest du Chiapas.

Ces deux organisations mexicaines cultivent un café d’altitude entre 1 200 et 1 800 m. Le terroir de l’Alto Chiapas est réputé pour ses arabicas fruités offrant une grande longueur en bouche.

Dégustation du café Mexique de Café Michel

Sur la plupart de ses emballages, Café Michel imprime une roue des saveurs pour vous aider à choisir un café à même de satisfaire vos papilles. Elle est bien présente sur cet arabica moulu pure origine. 4 critères sont évalués : le fruité, l’acidité, le corps et l’intensité.

Telle un graphique, cette roue des saveurs affiche le niveau estimé par chacun des critères évalués. La note maximale atteint le niveau 4. Pour vous permettre de vous faire une idée précise de ce café, je vais tenter de vous expliquer en détail ce qu’exprime chacun des critères.

Le fruité évalue l’intensité et la richesse des arômes. Grâce au processus de torréfaction lente, les arabicas de Café Michel atteignent souvent des niveaux élevés. L’acidité est la saveur caractéristique des arabicas d’altitude. Elle donne de la vivacité au café et s’oppose à l’amertume. Le corps caractérise l’épaisseur en bouche et la puissance du café. Enfin, la longueur en bouche et la persistance aromatique permettent d’évaluer l’intensité du café.

Maintenant que vous maîtrisez les 4 critères sur lesquels baser notre dégustation, je vais vous faire part de mes impressions.

Le fruité

Comme tous les arabicas pures origines de Café Michel que j’ai eu le plaisir de déguster, celui-ci s’avère particulièrement riche en arômes. Intenses et fruités, ces derniers mêlent diverses saveurs que je ne saurais identifier. Quoi qu’il en soit, je pense qu’avec une note de 3, Café Michel évalue parfaitement ce critère ! Dès la première gorgée, vous percevrez ce mélange de saveurs qui réveilleront vos papilles !

L’acidité

Comme je vous le disais précédemment, l’acidité est la saveur caractéristique des arabicas d’altitude. Celui-ci ne fait pas exception à la règle. J’ajoute même que son amertume est très faible, et ce, pour mon plus grand plaisir ! Bien qu’intense en termes d’arômes, ce café reste doux et très agréable au goût. Café Michel place le curseur au milieu du graphique pour évaluer l’acidité. En ce qui me concerne, je me contenterais de qualifier ce niveau d’acidité de parfait !

Le corps

Puissance et épaisseur en bouche atteignent le niveau 3 pour Café Michel. Certes, ce café est loin d’être aqueux, mais il ne peut être qualifié de très épais, selon moi. En termes de puissance, je resterais également modérée. Je pense pouvoir me contenter du niveau 2 pour évaluer le corps de cet arabica moulu pure origine.

L’intensité

Ce café est réputé pour son intensité, je ne suis donc pas surprise de constater que Café Michel a offert la note maximale à ce critère ! Et je suis assez d’accord avec cela. En effet, la longueur en bouche et la persistance aromatique sont surprenantes. Les saveurs demeurent sur les papilles de longues minutes pour permettre aux plus férus d’entre vous d’identifier leur origine. Alors, n’attendez plus ! Lancez-vous et faites-nous part de vos impressions et découvertes !

Instantanément séduite par ce café du Mexique, je suis persuadée que vous ne regretterez pas votre choix !

Poser une question ou réagir à cet article