L’arabica moulu pure origine Pérou promet l’équilibre parfait avec une délicate acidité, un corps léger et de discrètes notes d’agrumes. Issu de l’agriculture biologique et du commerce équitable, il invite nos papilles à une dégustation agréable. J’ai dégusté pour vous ce café du Pérou…

Une torréfaction traditionnelle pour des saveurs pleinement préservées

Café Michel fait voyager ses grains de café pures origines jusqu’à ses locaux. Ensuite, il se charge de réaliser une opération essentielle à la fabrication du café : la torréfaction. Pour offrir le meilleur en termes de qualité, ce torréfacteur traditionnel adapte la torréfaction à chaque origine de café. Traditionnelle, celle-ci est lente et s’effectue par petites quantités. Ainsi, les saveurs de chaque arabica sont valorisées.

La torréfaction traditionnelle appliquée par Café Michel chauffe les grains de café à cœur pendant 14 à 25 minutes. Ceux-ci passent dans des torréfacteurs à tambour par lots de 60 kg. Ce procédé, garant de saveurs parfaitement préservées, s’applique aux arabicas et aux cafés pures origines.

La torréfaction dite rapide dure entre 4 et 10 minutes. Les machines tournent en continu et traitent 1 à 2 tonnes de café par heure. Il en résulte une qualité industrielle moyenne.

Enfin, la torréfaction flash est un processus industriel qui traite 4 tonnes de café par heure. Elle dure à peine 2 minutes et s’applique aux cafés Robusta et aux très grandes productions.

Pour conclure, qui dit torréfaction traditionnelle dit café tout en arôme ! Cet arabica promet donc déjà de délicieuses saveurs…

Les coopératives Oro Verde, Norandino et Sol y Cafe

Cet arabica moulu provient de 3 coopératives installées dans les terres amazoniennes. Là bas, le café y est cultivé selon des méthodes agro-écologiques qui préservent la fertilité des terres. Cette manière de cultiver ne pousse pas les coopératives à gagner de nouveaux espaces. La forêt amazonienne est alors préservée. Le café Pérou de Café Michel est donc issu de méthodes de production respectueuses à la fois de l’environnement et des hommes.

La coopérative Oro Verde rassemble 1 200 familles installées sur le versant amazonien de la cordillère des Andes. Il s’agit de populations natives de Chankas et de paysans des plateaux andins à la recherche de nouvelles terres à cultiver. Grâce à un prix équitable, cette coopérative a pu développer un système agro-écologique visant à reconstituer l’éco-système de la forêt amazonienne. En effet, sur leurs parcelles, les cultivateurs laissent pousser de grands arbres qui offrent de l’ombre aux caféiers.

En choisissant le café moulu Pérou de Café Michel, vous soutenez donc la biodiversité amazonienne !

Dégustation du café Pérou de Café Michel

Pour vous aider à choisir un bon café, Café Michel imprime une roue des saveurs sur la plupart de ses emballages. Celle-ci évalue le fruité, l’acidité, le corps et l’intensité de chaque arabica. Je vais comparer mes impressions avec les notes offertes par Café Michel. Ainsi, vous vous ferez une idée plus précise de ses spécificités gustatives.

La notion de fruité désigne l’intensité et la richesse des arômes. Café Michel parle justement de saveurs fruitées offertes par des notes d’agrumes. Il octroie d’ailleurs la note maximale concernant ce critère. J’ai moi aussi perçu ces saveurs fruitées. Délicates et facilement perceptibles, elles révèlent l’acidité et adoucissent l’amertume du café, selon moi.

L’acidité est la saveur caractéristique des arabicas d’altitude. Elle donne de la vivacité au café. Cette acidité est bel et bien perceptible et révélée par les notes d’agrumes. Je suis plutôt en phase avec Café Michel concernant ces deux premiers critères. Si, comme moi, vous aimez les cafés doux, pas trop amers, je pense que vous apprécierez cette dégustation !

Passons à la notion de corps qui révèle l’épaisseur en bouche et la puissance du café. Cet arabica obtient seulement la note de 2 sur 4 et je rejoins notre torréfacteur girondin. En effet, j’ai constaté une faible épaisseur en bouche. Je qualifierais même ce café d’aqueux. Si les puristes regrettent ce manque de corps, ce n’est pas un problème pour moi car la douceur et les saveurs fruitées de ce café m’ont instantanément séduites.

Enfin, l’intensité est dictée par la longueur en bouche et la persistance aromatique. Comme le corps, l’intensité est faible selon moi. De nombreux autres arabicas offrent une persistance aromatique bien plus prononcée.

Je pense que les puristes ne seront pas impressionnés par l’arabica moulu pure origine Pérou de Café Michel. En revanche, les papilles curieuses et gourmandes de cafés doux et fruités seront ravies de cette découverte !

Poser une question ou réagir à cet article